CLARTE

Pour une France sociale sans pauvreté

Comité de Liaison Accueil Réadaptation de Tout Exclu
www.clarte33.org
Get Adobe Flash player

CB Login

CB Online

Aucun

Le collectif "Clarté", un peu d'histoire...

LE CLARTE est un collectif qui regroupe sur Bordeaux une trentaine d'associations engagée dans la veille sociale. C'est une plate forme créee en juin 1982 à l'initiatiative d'organisation humanitaires. Les organismes et services publics s'occupant des personnes en difficultés y sont associés.

Les objectifs de CLARTE : 

Rechercher une harmonisation et une plus grande efficacité des actions menées par chaque organisme, 

en connaissant mieux les projets de chacun et les personnes engagées,

en évaluant mieux les besoins réels dans leur nature et dans leur volume.

Accroitre les possibilités de tous en mettant sur pied des organismes nouveaux capables d'offrir des services spécialisés adaptés aux réalités locales.

Présenter à l'opinion publique et aux collectivités locales la réalité des problèmes d'insertion sociale dans notre région.

Références et convergences 

Les divers composants de CLARTE différent sensiblement au plan de leurs références philosophiques ou religieuses, à celui de leurs structures, de leur nature, de leur sensibilité ou de leurs pratiques. Ils acceptent toutefois dans les actions qu'ils entreprennent, certaines lignes directrices qui leur assurent de rester au seul service de l'homme.

Le Comité rassemble des hommes et des femmes de terrain, engagés dans des actions concrètes.

Les membres de CLARTE reconnaissent la primauté d'un certain nombre de valeurs hors desquelles le risques est grand d'oublier le respect que nous devons à ceux qui soufrent :

- La dignité de la personne humaine qu'elle que soit la situation du moment ou les difficultés particulières. Cette dignité implique le droit de chacun au biens primaires : nourriture, vêtements, logement, travail, santé.

- La primauté de la liberté de l'homme face aux structures sociales d'un monde qu'il peut refuser.

- Le sens de la responsabilité.

- La nécessité de prolonger notre action indispensable pour la recherche de la justice sociale pour une entraide fraternelle, à la mesure de la personne en difficulté et une réflexion sur structures de notre société.

Moyens et méthodes de fonctionnement

CLARTE réunit des organismes qui disposent de forces morales trés importantes :

- la disponibilité et le dévouement de leurs membres

- la confiance de tous ceux qui les soutiennent

- l'expérience du terrain, de leurs membres, de leurs travailleurs sociaux, de leurs dirigeants appelés journellement à traiter des cas concrets et à s'engager au plan humain, dans un un contexte difficile.

- un désir de formation.

Par contre, ces organismes ne disposent en général que de moyens matériels forts téduits :

- des ressources financières régulières limitées recueillies auprès de leurs adhérents ou dans le grand public, parfois sous forme de subvention des collectivités publiques.

- des prix de journées fixés par l'ARS, qui permettent le fonctionnement de structures spécialisées et l'action des travailleurs sociaux.

Le manque de réserves en moyens financiers des membres du CLARTE rendra toujours difficiles les investissements collectifs indispensables pour certaines opérations*.

En l'absence de subventions extérieurses, les possibilités d'actions, autorisées par le potentiel moral que représente CLARTE seront trés diminuées : elles dépendront d'un simple autofinancement très insuffisant.

Le pluralisme des organisations qui composent CLARTE et la prise en compte de leurs différences imposent le rejet de toute structure formelle au niveau du Comité.

Les actions se discutent don au cours de réunions informelles mais régulières qui se tiennent en principe toutes 4 à 6 semaines et à tour de rôle chez l'un des membres.

Cet organisme désigne un animateur chargé de coordonner les débats et permet à chacun de s'exprimer :

- il doit aider le groupe à monter des actions concrétes dans le cadre d'objectifs qu'il s'est assigné.

- l'ordre du jour doit être proposé et accepté en début de réunion

- une réunion ne doit pas se terminer sans que la date, le lieu et l'heure de la prochaine ne soient fixés.

Un groupe de trois personnes est désigné pour établir le compte-rendu de la réunion. Celui-ci est rédigé par un secrétaire et envoyé à chaque association du Comité et aux différents services publics impliqués dans la politique sociale deu département.

 

*Parmi les réalisations qui ont pris naissance au sein du CLARTE citons:

Le CAIO, La Banque Alimentaire, le SAMU SOCIAL, Le Restaurant Social "la Marmite" 

Le CLARTE n'est pas constitué en association de la loi 1901, il ne peut donc pas bénéficier d'aides de l'Etat, par contre le projet commun a donné naissance à des associations spécifiques subventionnées par l'Etat.

 logo EAPN h50             logo EAPN-France h50

    http://www.eapn.eu/fr   |  Link2  | http://www.eapn-france.org/

Copyright © 2012 : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.n -  All Rights Reserved.

Conception sous Joomla & Artisteer, Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public

Site Web collaboratif du collectif "CLARTE 33" réalisé avec l'aide de la réserve parlementaire de Michèle Delaunay, députée de la Gironde.